Informations importantes concernant le Covid-19

L’Ambassade de France en Estonie rassemble quotidiennement les informations importantes et pertinentes concernant les voyages depuis et vers l’Estonie dans le contexte de l’épidémie et vous propose par ailleurs une vision d’ensemble concernant la situation et le traitement de la crise en Estonie, ainsi que des conseils de santé. L’information est mise à jour régulièrement.

Sites et numéros utiles des autorités françaises

Site du Gouvernement français : pour toute information sur la situation en France et les mesures en vigueur : Informations Coronavirus

L’Ambassade de France en Estonie : coordonnées de la section consulaire.

Site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères :

  • Conseils aux voyageurs (rubrique « dernière minute ») afin d’obtenir les informations les plus récentes sur les conditions d’entrée d’un pays ;
  • Le Centre de crise et de soutien (CDCS) du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères invite à appeler le numéro de la plate-forme nationale Coronavirus-Covid-19 : 0800 130 000.

Les foires aux questions officielles sur le coronavirus :

Informations importantes pour les voyageurs – déplacements à l’étranger et vers la France

Français ayant leur résidence permanente en Estonie

Si vous résidez de façon permanente en Estonie, il convient de suivre les recommandations des autorités estoniennes et, à l’heure actuelle, de reporter tout voyage à l’étranger.

Il est également recommandé de s’inscrire au Registre des Français établis hors de France.

Français de passage ou résidant en Estonie pour une courte durée (moins de 6 mois)

Si vous êtes de passage en Estonie (touristes, déplacements professionnels) ou y résidez pour une courte durée (étudiants, stagiaires, travailleurs saisonniers), faites-vous connaître des services français en vous inscrivant sur l’application ARIANE.

N’oubliez pas, à votre retour en France, de mettre à jour votre situation dans ARIANE.

Se rendre en France

Une stricte limitation des déplacements s’impose pour ralentir la progression de l’épidémie dans le monde. Dès lors, tout déplacement international - depuis l’étranger vers la France et de la France vers l’étranger - est totalement et strictement déconseillé jusqu’à nouvel ordre.

Quatorzaine et obligation de test

De nouvelles mesures d’entrée sur le territoire français s’appliqueront à partir du dimanche 24 janvier. Elles s’imposent à tous les voyageurs, y compris à ceux en provenance d’un pays de l’espace européen. La présentation d’un test PCR réalisé au plus 72 heures avant le départ sera exigée à l’arrivée sur le territoire français.

Des mesures spécifiques s’appliquent aux déplacements vers les territoires et département d’Outre-Mer (voir plus bas).

Déplacements en France métropolitaine

À compter du samedi 16 janvier 2021, un couvre-feu est instauré de 18 h (auparavant 20 h) à 6 h sur l’ensemble du territoire métropolitain. En dehors de ces horaires, les déplacements sont autorisés dans la journée.

Attention  : les collectivités peuvent appliquer des restrictions supplémentaires par arrêté préfectoral.

Pendant le couvre-feu, seuls certains déplacements essentiels sont autorisés. Ceux-ci sont listés dans l’attestation de déplacement dérogatoire dont vous devrez alors vous munir pour vous déplacer. Vous devrez, le cas échéant, être en mesure de présenter le justificatif correspondant à ce déplacement.

Les attestations peuvent être téléchargées sur le site du ministère de l’Intérieur.

Déplacements vers l’Outre-Mer

Des conditions spécifiques sont maintenues pour l’entrée dans les départements et territoires d’Outre-Mer, quel que soit le lieu de départ : la présentation du résultat d’un test RT-PCR réalisé dans les 72 heures précédant l’embarquement est exigé pour les voyageurs de 11 ans et plus.

Par ailleurs, les voyages vers et depuis la Guyane, Mayotte, la Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie ou les îles Wallis-et-Futuna ne sont autorisés que si vous pouvez justifier d’un motif familial ou professionnel impératif. Vous devrez alors présenter une attestation de déplacement dérogatoire, disponible sur le site du Ministère de l’Intérieur. Seuls les déplacements listés dans cette attestation sont autorisés.

Dans tous les cas, vérifiez, avant votre départ, les conditions d’entrée sur le site officiel (préfecture, haut-commissariat, gouvernement) du département ou du territoire de destination.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les sites suivants :

Port du masque

Le port du masque est obligatoire pour les personnes âgées de 11 ans ou plus dans les aéroports, les avions, les transports en commun, les trains (transports inter-régionaux), les taxis et les voitures de transport avec chauffeur (VTC) non équipés d’une séparation en plexiglas entre le conducteur et les passagers, ainsi que dans les véhicules de covoiturage.

Il est également obligatoire dans les lieux clos accueillant du public. Des arrêtés préfectoraux peuvent, en fonction de la situation sanitaire dans le Département, étendre cette obligation à d’autres lieux, y compris en extérieur.

Pour en savoir plus sur l’obligation du port du masque en France, consultez les sites suivants :

Voyager en Estonie

Personnes autorisées à se rendre en Estonie

Cette liste est régulièrement actualisée et publiée sur le site du ministère estonien des affaires étrangères.

Sont notamment autorisés à venir en Estonie :

  • Les ressortissants estoniens et les personnes officiellement résidentes en Estonie, ainsi que les membres de leur famille, même s’ils présentent des symptômes du COVID-19 ;
  • Les ressortissants et les résidents des pays de l’Union européenne et de l’espace Schengen, du Royaume-Uni, d’Andorre, de Monaco, de Saint-Marin et du Vatican, sous réserve qu’ils ne présentent pas de symptômes du COVID-19.

Pour les personnes résidentes dans un autre pays que ceux listés plus haut, il convient de consulter le site du ministère estonien des affaires étrangères afin de connaître les conditions d’entrée en Estonie.

Personnes soumises à quarantaine et test PCR - situation au 15 janvier

À compter du 15 janvier 2021, les voyageurs, y compris les résidents et ressortissants estoniens, en provenance d’un pays présentant un taux élevé d’infection (c’est-à-dire supérieur à 150 cas positifs pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours) sont soumis à des mesures sanitaires spécifiques à leur arrivée en Estonie et doivent respecter une période d’auto-isolement de 10 jours. Ces mesures s’appliquent également en cas de transit par l’un de ces pays. Cette mesure concerne actuellement les voyageurs en provenance de France.

Il est cependant possible d’alléger cette quarantaine par la réalisation d’un premier test, sous réserve que le résultat soit négatif, et d’en réduire la durée en se soumettant à deux tests successifs. Les tests ne concernent que les voyageurs âgés de 12 ans ou plus.

Pays concernés

La liste des pays concernés est mise à jour tous les vendredis, avec prise d’effet le lundi suivant, par le ministère estonien des affaires étrangères.

1er cas : un test PCR a été réalisé dans les 72 heures avant l’arrivée en Estonie et le résultat est négatif

Seuls les tests PCR sont pris en compte par les autorités estoniennes.

Le voyageur doit présenter une attestation rédigée en estonien, russe ou anglais de réalisation du test. Ce document doit comporter les informations suivantes : date et lieu de la réalisation du test, nom et coordonnées du centre ayant procédé au test, type de test effectué et résultat du test.

À son arrivée en Estonie, le voyageur doit rester en auto-isolement pendant 10 jours, mais peut réduire cette durée en effectuant un 2ème test au plus tôt le 6ème jour après le premier test. La période de 6 jours est calculée à compter du lendemain de la réalisation du 1er test. Si les résultats aux deux tests sont négatifs, la période d’auto-isolement prend fin.

2ème cas : aucun test n’a été effectué dans les 72 heures avant le départ

Dans ce cas-là, le voyageur dispose de deux options :

  • 1ère option  : effectuer un test à l’arrivée en Estonie et respecter une période d’auto-isolement de 10 jours avec la possibilité de réduire cette durée en effectuant un 2ème test au plus tôt le 6ème jour après le premier test. La période de 6 jours est calculée à compter du lendemain de la réalisation du 1er test. Si les résultats aux deux tests sont négatifs, la période d’auto-isolement prend fin.
  • 2ème option  : le voyage n’effectue aucun test à son l’arrivée en Estonie. Dans ce cas-là, il doit respecter une période d’auto-isolement stricte de 10 jours à son lieu de résidence ou de séjour permanent ; seules les sorties pour les rendez-vous médicaux urgents ou l’achat de nourriture sont autorisées.
Pour rappel :
Tous les voyageurs arrivant en Estonie doivent compléter un questionnaire dans lequel ils attestent être informés de l’obligation de quarantaine et communiquent leurs informations personnelles, ainsi que le lieu de leur quarantaine. Depuis le 18 novembre, ce questionnaire peut être complété en ligne 24 heures avant l’arrivée en Estonie : https://iseteenindus.terviseamet.ee/
Tests à l’aéroport et au port de Tallinn

Des points de test ont été mis temporairement en place à l’aéroport de Tallinn et dans les terminaux A et D du port de Tallinn. Le test est gratuit pour les résidents en Estonie, sous réserve de disposer d’un code d’identification personnel estonien. Le coût du test pour les non-résidents est de 52 €.

Le second test peut être effectué auprès d’un laboratoire (coût compris entre 58 € et 75 €) dont une liste est fournie sur le site suivant : https://koroonatestimine.ee/en/for-patients/paid-testing/

Pour en savoir plus sur les tests, consultez le site suivant : https://koroonatestimine.ee/en/

Voyageurs en provenance du Royaume-Uni

Des dispositions spécifiques s’appliquent à compter du 1er janvier 2021 aux voyageurs, de 12 ans et plus, en provenance du Royaume-Uni, y compris à ceux ayant uniquement transité par ce pays.

1er cas : réalisation d’un test de dépistage dans les 72 heures avant le départ pour l’Estonie et le résultat du test est négatif :
À son arrivée en Estonie, le voyageur doit respecter une quarantaine stricte de 10 jours. La période de quarantaine peut être raccourcie si un 2ème test est effectué au plus tôt le 6ème jour après les résultats au 1er test. La période d’auto-isolement prend fin si les résultats aux deux tests sont négatifs.

2ème cas : impossibilité d’effectuer un test de dépistage au plus tard 72 heures avant le départ pour l’Estonie :
À son arrivée en Estonie, le voyageur doit se soumettre immédiatement à un test de dépistage et respecter une quarantaine stricte de 10 jours. La période de quarantaine peut être raccourcie si un 2ème test est effectué au plus tôt le 6ème jour après l’obtention du résultat au 1er test. La période d’auto-isolement prend fin si les résultats aux deux tests sont négatifs.

Important :
La quarantaine n’est pas allégée si le résultat au premier test est négatif, notamment pour aller travailler. Seules les déplacements pour motif familial impérieux sont autorisés.

Voyageurs en provenance de Finlande, Lettonie et Lituanie

Le taux actuel d’infection en Finlande étant au 15 janvier inférieur à 150 pour 100 000 habitants, les voyageurs en provenance de Finlande sont pour l’instant dispensés d’effectuer une quarantaine à leur arrivée en Estonie.

Des dispositions particulières continuent cependant à s’appliquer pour les voyageurs en provenance de Lettonie et Lituanie sous réserve qu’ils remplissent déjà les conditions suivantes :

  • Ne présentent pas de symptômes du COVID-19 ;
  • Aient résidé de façon continue au cours des 10 derniers jours dans un de ces pays ;
  • Effectuent un trajet direct entre l’un de ces pays et l’Estonie.

Si ces 3 conditions sont remplies, les voyageurs ne sont pas soumis à l’obligation de quarantaine en Estonie uniquement dans les cas suivants :

  • (1) La personne a effectué un test PCR dans les 72 heures précédant son arrivée en Estonie et le résultat du test est négatif ;
  • (2) La personne transite par l’Estonie ou s’y rend pour y travailler, y étudier, pour des raisons de santé ou familiales ; dans le cas-là, la réalisation d’un test PCR avant la venue en Estonie n’est pas exigée, mais la personne devra présenter les documents justifiant du motif de son séjour en Estonie.

Covid-19 – Situation en Estonie

La situation d’urgence a pris fin en Estonie le 17 mai, mais l’état d’urgence sanitaire reste en vigueur. À compter du 16 novembre, la règle du 2+2 est rétablie (deux personnes seulement, sauf s’il s’agit d’une famille, et distance minimale de deux mètres à maintenir entre les personnes) dans tous les lieux publics clos.

À compter du 24 novembre, le port du masque est obligatoire à partir de l’âge de 12 ans dans tous les lieux publics clos, y compris dans les transports en commun.

Depuis le 28 décembre, des restrictions spécifiques sont imposées dans la région de Harju dans laquelle est située la capitale Tallinn. Pendant cette durée, les établissements sportifs (piscines, salles de sport, etc.), de loisirs (saunas, spas, parcs aquatiques, casinos, cubs, etc.) et culturels (musées, théâtres, cinémas, salles de concert, etc.) situés en intérieur seront fermés et les rassemblements à l’extérieur limités à 10 personnes.

De plus amples informations sur les restrictions actuelles sont disponibles sur le site officiel consacré à la pandémie de COVID : https://www.kriis.ee/en/

Conseils de santé

Une ligne téléphonique d’urgence est dédiée au coronavirus en Estonie : 1247 à partir d’un numéro estonien et +372 600 1247 à partir d’un numéro étranger.

En cas de symptômes légers, il est recommandé de respecter les règles d’hygiène et de rester chez soi jusqu’à disparition des symptômes.

Si vous présentez des symptômes d’affectation respiratoire plus graves (toux, fièvre, essoufflement), vous devez suivre les consignes suivantes :

  • Rester chez vous ; faites appel à vos amis, votre famille ou un coursier pour faire vos courses ;
  • Contacter immédiatement votre médecin de famille en semaine ou, le week-end de 8 h à 17 h, le service d’assistance médecins (1220 à partir d’un numéro estonien ou +372 634 6630 à partir d’un numéro étranger) ; une aide en anglais est disponible tous les jours de 15 h à 17 h ;
  • Respecter les règles d’hygiène (lavage des mains, utiliser un mouchoir jetable pour tousser, éternuer ou se moucher) ;
  • Éviter tout contact avec d’autres personnes pendant 14 jours ;
  • Effectuer un suivi régulier de votre état de santé.

Si votre médecin traitant l’estime nécessaire, il vous établira une ordonnance pour effectuer un test COVID-19. Vous recevrez ensuite les informations concernant le lieu et la date du rendez-vous pour ce test. L’Estonie a commencé à mettre en place des tests "drive-in" : les personnes munies d’une ordonnance peuvent, sur instruction du médecin, se rendre sur le lieu du test et attendre dans leur voiture qu’un médecin vienne effectuer le prélèvement.

En cas d’aggravation de votre état de santé, contactez le service des urgences au 112.

Voir aussi notre page "Services de santé en Estonie"

Retrouvez toutes les informations sur le coronavirus et les recommandations du ministère de la santé estonien sur le site Internet de l’Agence de la Santé.

PNG

Se faire tester

Pour se faire tester, les personnes doivent présenter des symptômes de la maladie. La présentation d’une ordonnance établie par le médecin de famille est nécessaire.

Les personnes ne possédant pas d’assurance médicale en Estonie doivent prendre contact avec un médecin. Dans le cas de symptômes d’affection des voies respiratoires (fièvre, toux sèche, difficulté à respirer), les patients sont pris en charge qu’ils aient ou non un médecin de famille.

Les tests payants peuvent être effectués auprès d’un laboratoire (coût compris entre 58 € et 75 €) dont une liste est fournie sur le site suivant : https://koroonatestimine.ee/en/for-patients/paid-testing/

Pour en savoir plus sur les tests, consultez le site suivant : https://koroonatestimine.ee/en/

Les aides sociales

Afin d’aider les Français résidant à l’étranger ayant subi une perte de revenus du fait de la crise économique liée au COVID-19, un secours exceptionnel de solidarité peut être attribué sous certaines conditions. Ce dispositif d’aide mis en place en 2020 est reconduit en 2021.

Pour plus d’informations concernant les aides sociales proposées aux Français de l’étranger dans le cadre du COVID-19, cliquez ICI.

Pour toute question complémentaire, vous pouvez contacter l’Ambassade par mail.

Dernière modification : 22/01/2021

Haut de page