Visite à Tallinn du secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes (26 février 2010)

M. Pierre Lellouche, secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes, s’est rendu à Tallinn le 26 février 2010.
Il s’est entretenu avec le Premier ministre, M. Andrus Ansip, le ministre des Affaires étrangères, M. Urmas Paet, et le ministre de la Défense, M. Jaak Aaviksoo.
Au cours d’un tour d’horizon des relations entre les deux pays, ils ont évoqué leur travail en commun au sein de l’UE et de l’OTAN. Ils se sont félicités de la qualité des relations bilatérales, et plus particulièrement du développement rapide des échanges économiques, notamment dans le domaine énergétique.

La France soutient la candidature estonienne à l’OCDE et les efforts remarquables de rigueur budgétaire mis en œuvre par le gouvernement estonien dans le cadre du rapprochement avec la zone euro. Nous nous réjouissons des liens culturels tissés entre nos deux pays, qui s’expriment notamment dans le soutien de la France à la candidature de l’Estonie au statut d’observateur de l’Organisation internationale de la Francophonie et de son implication dans la préparation des manifestations de Tallinn, Capitale européenne de la culture en 2011. Nous avons l’ambition d’ouvrir une école française à Tallinn.

Le partenariat oriental, l’agence européenne de gestion des systèmes d’informations, les relations entre l’Union européenne et la Russie ont également été évoqués.
La France réaffirme son attachement à la sécurité de l’Estonie et des Etats baltes en général. M. Lellouche s’est réjoui que l’escadron français de Mirage 2000, qui effectue jusqu’en avril prochain une mission OTAN de surveillance de l’espace aérien de l’Estonie, la Lituanie et la Lettonie ait pu participer au défilé militaire organisé à l’occasion de la Fête nationale estonienne le 24 février 2010. Pour le Secrétaire d’Etat, la présence et l’action des avions français sont la preuve tangible de l’engagement de la France à contribuer à la sécurité et à la défense de chacun de nos trois alliés et partenaires baltes.

Le secrétaire d’Etat a confirmé que la France, comme l’Espagne et les Pays Bas, également sollicités par la Russie, examinait une demande d’acquisition de navires BPC de classe Mistral par la Marine russe.

Il a pris bonne note des questions posées, lors de ses entretiens, à propos du projet et a rappelé l’attachement de la France aux principes de la défense collective au sein de l’Alliance atlantique et entre Etats membres de l’Union européenne. M. Lellouche a souligné que la France avait décidé d’engager un dialogue avec son allié et partenaire européen estonien et avec les autres pays de la région pour une série de consultations au sein de l’UE et de l’OTAN.

Il a rappelé que la France souhaitait, comme l’OTAN et les Etats-Unis, favoriser avec la Russie une relation fondée sur le partenariat.

Enfin, M. Lellouche a proposé à l’Estonie, comme à nos autres partenaires européens, de développer un dialogue sur les questions de dissuasion et de désarmement nucléaire dans l’esprit du discours prononcé par le Président de la République à Cherbourg en mars 2008./.

Visite à Tallinn du secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes (26 février 2010) - JPEG

Visite à Tallinn du secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes (26 février 2010) - JPEG

Visite à Tallinn du secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes (26 février 2010) - JPEG

Dernière modification : 10/04/2015

Haut de page