Un professeur canadien d’origine estonienne lauréat du Prix international Pasteur-Weizmann/Servier pour ses travaux sur la mémoire

Le Professeur Endel Tulving, de nationalité canadienne mais né à Tartu en 1927, a reçu fin novembre à la Maison de la chimie à Paris le prix international Pasteur-Weizmann/Servier 2009, pour ses travaux sur la neuropsychologie de la mémoire.

Le Pr. Tulving (Université de Toronto) est l’un des spécialistes les plus réputés au monde dans le domaine des neurosciences cognitives. Ses travaux et ses découvertes sur le fonctionnement de la mémoire ont influencé les théories et les pratiques cliniques liées au diagnostic et au traitement des patients présentant des troubles de la mémoire. Le Pr. Tulving a notamment proposé un modèle d´organisation de la mémoire en cinq systèmes différents : la mémoire de travail, la mémoire épisodique (mémoire des souvenirs), la mémoire sémantique, la mémoire procédurale et la mémoire perceptive. Il est d’ailleurs considéré comme le père de la mémoire épisodique, sur laquelle portent plus particulièrement ses études s’appuyant sur l’imagerie cérébrale, la neuropsychologie et la psychologie expérimentale.

Le prix international Pasteur-Weizmann/Servier, décerné tous les trois ans, et doté de 150 000 euros, récompense un chercheur ou une équipe de recherche ayant joué un rôle déterminant dans une découverte biomédicale donnant lieu à une application thérapeutique. Ce prix a pour but d’encourager la recherche fondamentale, ainsi que le passage de la recherche fondamentale à la thérapie médicale.

Dernière modification : 27/04/2010

Haut de page