Servier [et] [ru]

Premier groupe pharmaceutique français indépendant, les Laboratoires Servier sont implantés dans plus de 148 pays. En Estonie, le groupe est présent depuis 15 ans par l’intermédiaire d’un bureau de représentation à Tallinn.Il emploie 11 personnes dont 2 à Tartu et 1 à Viljandi, ce qui lui permet de couvrir l’ensemble du territoire estonien.

L’activité des Laboratoires Servier se concentre sur la commercialisation, la promotion et l’enregistrement des médicaments princeps dans le pays. Si les produits proviennent d’une plateforme de distribution basée en Lituanie, le groupe a repensé son modèle d’organisation au profit d’un partenariat renforcé avec les pays Nordiques, en premier lieu desquels la Finlande.

Les laboratoires Servier ont dû surmonter de nombreux obstacles pour s’implanter sur le marché pharmaceutique estonien : les difficultés budgétaires auxquelles la sécurité sociale estonienne est confrontée et le taux de pénétration élevé des médicaments génériques sont autant de barrières à l’entrée, tandis que le pays fait face au vieillissement des professionnels de santé combiné à la fuite des jeunes médecins vers la Finlande.

Si le groupe Servier parvient à séduire, c’est notamment grâce à un effort constant dans la recherche et le développement et dans la négociation des prix des médicaments princeps. En outre le groupe s’est fortement développé sur le segment des antidépresseurs, la pharmacologie cardio-vasculaire et l’oncologie. Ces succès contribuent à faire des Laboratoires Servier l’un des ambassadeurs du savoir-faire français en matière médicale.

JPEG - 1.3 Mo
Florent De Kertanguy et Claudia Delmas-Scherer (visite de la représentation Servier, le 22 février 2017)
JPEG - 1.4 Mo
Florent De Kertanguy, Stéphanie Durand et Claudia Delmas-Scherer (visite de la représentation Servier, le 22 février 2017)

Dernière modification : 02/05/2017

Haut de page