Recueillement du 16 novembre 2015, discours de Michel Raineri, ambassadeur [et]

Nous sommes debout. Nous n’avons pas peur. Merci, chers compatriotes, de vous associer à ce moment de recueillement. Merci, cher monsieur le Président, chers amis Estoniens, d’être avec nous aussi. Me ei karda. Nous n’avons pas peur, dites-le partout autour de vous, dites le au monde entier. Nous n’avons pas peur parce que nous sommes la République.

Les rassemblements sont interdits à Paris, à cause de l’état d’urgence, pourtant dimanche des dizaines de milliers de gens se sont retrouvés sur la place de la République et ailleurs pour dire que nous avons envie de vivre ensemble, pour prier, juifs et musulmans main dans la main, pour crier, croyants et athées. Les morts du 13 novembres étaient de toutes couleurs de peau, de toutes confessions. Ce n’est pas là le sujet. Ils étaient ensemble à un concert de rock, à un match de football, à une terrasse de restaurent. Ils buvaient un verre ensemble, ils fêtaient un anniversaire. Vous savez ce qui m’a choqué : on leur a tiré dans le dos, on les a tués dans le noir, parce que le terrorisme est l’arme du faible. Or nous, nous sommes forts : la République regarde ses défis en face, les yeux dans les yeux. Nous sommes débout.
Vive la République debout ! Vive la France !
Le Président de la République d'Estonie Toomas-Hendrik Ilves et l'ambassadeur de France Michel Raineri lors du recueillement du 16 novembre 2015 - JPEG
Les représentants de la communauté française et l'ambassadeur de France Michel Raineri (16.11.2015) - JPEG

Plus de photos sur :

Dernière modification : 30/11/2015

Haut de page