Réception en l’honneur de la Fête Nationale le 14 juillet 2014 [et]

L’ambassadeur de France, Michel Raineri, a invité le 14 juillet au Pavillon des Fleurs les Français résidant en Estonie, le corps diplomatique ainsi que les personnalités et partenaires estoniens pour la célébration de la Fête Nationale.

Les hymnes nationaux français et estoniens ont été interprétés par un chœur d’élèves du Collège anglais de Tallinn et la musique baroque a été présentée par l’ensemble vocal français Sagittarius. Les entreprises françaises implantées en Estonie, dont la générosité a permis d’organiser une belle réception, ont été mises à l’honneur, et les invités ont pu également se familiariser avec les activités de l’Institut Français.

Discours de l’ambassadeur de France Michel Raineri :

Mesdames et messieurs, chers invités

Mon équipe et moi-même, nous sommes très heureux de vous recevoir pour célébrer la fête nationale française. Permettez-moi de revenir sur trois événements qui ont marqué la relation franco-estonienne depuis un an.

D’abord, la France est devenue membre à part entière du centre de cyber défense de Tallinn.

Ensuite, depuis quelques semaines, les troupes françaises et estoniennes servent côte à côte, à Bangui, pour rétablir la paix en République centrafricaine. Je remercie à nouveau le gouvernement estonien pour sa décision courageuse, qu’il a prise avant tous les autres pays.

Enfin, mardi dernier, votre premier ministre s’est rendu à Paris. En recevant M. Rõivas, quelques semaines après sa prise de fonctions, le président François Hollande a voulu exprimer son estime au peuple estonien. Nos deux dirigeants se sont parlé franchement. Ils ont parlé de vent, aussi, même s’ils n’ont pas parlé de la pluie et du beau temps.

L’Estonie est un pays magnifique, qui allie la tradition de laulupidu à la modernité du numérique. J’estime que la présence de la France en Estonie est insuffisante. Vous pouvez compter sur moi pour travailler plus et mieux et développer notre coopération commerciale, industrielle, culturelle, éducative, scientifique et universitaire.

Chers collègues,

Après ces quelques remarques sur la coopération bilatérale permettez-moi de parler des questions multilatérales. Je félicite les ambassadeurs de Lituanie et de Grèce pour la Présidence locale de l’Union européenne. Ils nous ont offert de somptueuses réceptions autour d’invités extrêmement intéressants. La Présidence italienne s’est mise au diapason, avec la fougue des opéras de Verdi et toutes les nuances du bel canto. Marco, souviens-toi que je suis méditerranéen et que j’ai un quart de sang italien : tu peux compter sur ma coopération, en particulier sur les questions relatives à « Mare Nostrum ».

L’Europe s’inquiète depuis quelques mois. La réponse apportée par l’OTAN, dans ce nouvel environnement de sécurité, est très équilibrée, alliant la réassurance à l’ouverture. La France joue son rôle : elle a renforcé les missions de police de l’air en Baltique, apporté son assistance pour la cyber sécurité, et déployé des vols de contrôle dans les zones sensibles. Nous avons été parmi les plus réactifs et les plus efficaces de vos Alliés à se mobiliser, et nous entendons le rester. C’est le contrat que nous avons avec vous et avec tous les membres de l’OTAN, et la France est un pays qui respecte tous les contrats qu’elle signe.

Je conclus maintenant avec quelques mots pour mes compatriotes.

Chers Françaises et chers Français,

Après ce récapitulatif de notre coopération bilatérale et multilatérale, je voudrais m’adresser à vous maintenant, avec mes vœux les meilleurs à l’occasion de notre fête nationale, pour vous et ceux qui vous sont chers.

Je suis particulièrement fier d’être votre ambassadeur à Tallinn depuis bientôt un an et je vous répète mon ambition à développer la coopération franco-estonienne. Cela passe par la nécessité pour nous d’être mieux organisés, plus solidaires, à l’exemple du Onze tricolore qui a retrouvé le chemin des succès en passant d’une collection d’individualités brillantes à la cohésion d’une équipe. A vos côtés, je vous invite à engager les qualifications pour atteindre dans un an le stade des quarts de finale et remporter dans deux ans le titre du pays le plus dynamique en Estonie, comme nos footballeurs qui vont s’imposer à l’Euro 2016.

Je remercie chaleureusement les entreprises qui ont permis d’organiser cette réception aujourd’hui et je dois vous dire que j’attends beaucoup de la création d’une chambre de commerce franco-estonienne pour que nous soyons plus présents ici.

Vive l’Estonie ! Vive la France !

Réception en l'honneur de la Fête Nationale le 14 juillet 2014 - JPEG

Réception en l'honneur de la Fête Nationale au Pavillon des Fleurs le 14 juillet 2014 - JPEG

Réception en l'honneur de la Fête Nationale au Pavillon des Fleurs le 14 juillet 2014 - JPEG

Réception en l'honneur de la Fête Nationale au Pavillon des Fleurs le 14 juillet 2014 - JPEG

Réception en l'honneur de la Fête Nationale au Pavillon des Fleurs le 14 juillet 2014 - JPEG

Réception en l'honneur de la Fête Nationale au Pavillon des Fleurs le 14 juillet 2014 - JPEG

Réception en l'honneur de la Fête Nationale au Pavillon des Fleurs le 14 juillet 2014 - JPEG

Réception en l'honneur de la Fête Nationale au Pavillon des Fleurs le 14 juillet 2014 - JPEG

Plus de photos : Facebook de l’Ambassade

Photos sur le portail du quotidien Postimees :

http://www.postimees.ee/galerii/38077/prantsusmaa-rahvuspuha-vastuvott-tallinna-lillepaviljonis/3203507
http://elu24.postimees.ee/galerii/38119/prantsuse-paeva-stiilseim-staar-oli-evelyn-sepp/3205261

Dernière modification : 06/01/2015

Haut de page