M. Juhan PARTS, Premier Ministre estonien

Le Premier ministre estonien, M. Juhan PARTS, s’est rendu en visite de travail à Paris le 10 mai 2004. Au cours de cette première visite à l’étranger après l’adhésion à l’UE, M. PARTS a rencontré son homologue, M. Jean-Pierre RAFFARIN, le Président du Sénat, M. Christian PONCELET, les sénateurs MM. Denis BADRE, Maurice BLIN et Guy PENNE.

Les deux chefs de gouvernement ont évoqué ensemble les discussions en cours à la Conférence intergouvernementale et la politique UE-Russie. M. PARTS a estimé que les deux pays avaient sur ces deux dossiers des positions légèrement différentes mais non irréconciliables.

Les deux Premiers ministres ont réaffirmé leur volonté de parvenir à un accord en juin sur la CIG qui permette à l’Union à 25 d’être efficace. L’Estonie continuait à penser qu’il fallait conserver un commissaire par état membre ainsi que l’unanimité pour la fiscalité. M . PARTS a souligné l’importance de la libre concurrence et la libre circulation des personnes qui pourrait s’appliquer partout. L’Estonie espérait contribuer à la richesse européenne d’ici 10 à 15 ans. M. RAFFARIN s’est dit convaincu que l’élargissement était une chance pour tous, mais qu’il fallait poursuivre les réformes dans l’ensemble de l’Union.

En ce qui concerne la Russie, l’Estonie souhaite avoir de bonnes relations avec l’appui de la position commune dans l’UE. Selon M. PARTS, il fallait être vigilant dans l’application des critères de l’UE, notamment en ce qui concernait la libéralisation des visas et l’environnement, qui ne pouvaient être qu’un l’objectif de long terme.

Au plan bilatéral, le Premier ministre estonien a souligné l’importance du programme d’apprentissage de la langue française. Le Premier ministre français s’est félicité du nombre élevé d’étudiant estoniens venant en France dans le cadre du programme Erasmus. Dans le domaine économique, les deux ministres ont exprimé leur souhait du développement des échanges bilatéraux.

Le Premier ministre français, qui a été invité à se rendre à Tallinn, a remercié son homologue estonien.

Dernière modification : 02/01/2008

Haut de page