La France renforce son dispositif militaire en Estonie

Dans le contexte de grande tension sécuritaire actuelle, consécutif aux agressions de guerre russes en Ukraine, la France a décidé de renforcer sa contribution à la réassurance de l’Estonie.

La France est, de longue date, engagée en faveur de la sécurité de l’Estonie et des pays Baltes, en particulier dans le cadre des mesures de dissuasion et de réassurance de l’OTAN, EFP et EAP.

En Estonie, elle assure ainsi, un an sur deux, en alternance avec le Danemark, un déploiement EFP de 300 militaires sur 12 mois, accompagné notamment de Véhicules blindés (et de 12 chars Leclerc) ; elle prend également tous les deux ans une rotation EAP de police de l’air sur la base aérienne d’Ämari (avec 100 personnels et 4 avions de combat).

Comme prévu au titre des rotations, l’unité EFP actuelle sera remplacée par un détachement de soldats danois à la mi-mars, lequel sera à son tour remplacé par des soldats français un an plus tard. Cependant, la France va également envoyer une nouvelle unité EFP de 200 soldats à Tapa, pour assurer la permanence de la contribution française à l’EFP durant la crise.

La France avance également la date de début de la mission de sécurité aérienne sur la base aérienne d’Ämari, qui a été déplacée d’avril à mars. La mission comprendra 100 soldats et quatre avions de chasse Mirage, dès mi-mars.

Attachée à l’unité des alliés de l’OTAN et de l’UE, la France prend toute sa part à la protection des Européens, et en particulier de l’Estonie.

PNG

Dernière modification : 20/05/2022

Haut de page