L’Estonie et la France ont signé un accord concernant les informations classifiées (17 août 2005)

Le Ministre de la Défense, M. Jaak Jõerüüt et l’Ambassadrice de France en Estonie, S.E.Mme Chantal de Bourmont ont signé le 17 août un accord bilatéral concernant l’échange et la protection réciproque d’informations classifiées. Il s’agit d’un accord intergouvernemental fixant les conditions de l’échange et de la protection réciproque en Estonie aussi qu’en France.

Jusqu’au présent, l’Estonie a signé des accords bilatéraux d’informations classifiées avec 19 pays.

Historique :

Les premiers contacts en matière de la défense entre l’Estonie et la France datent de la fin de 1991. Le premier Attaché de la Défense accrédité d’un pays étranger en Estonie a été celui de la France. En 1994, l’accord de coopération entre les Ministères de la Défense estonien et français était signé. A la base de cet accord on a commencé de rédiger les plans annuels de coopération en matière de défense.

L’actuel plan de coopération bilatéral en matière de la défense de l’an 2005 est le onzième et il est composé de 11 activités. La France et l’Estonie font la coopération dans les différents domaines, dont les plus importants sont la politique européenne de sécurité et de défense (PESD), le développement de l’agence de l’industrie de défense et les troupes militaires de l’Union Européenne. Ces dernières années s’est expansée la coopération dans le domaine des forces aériennes. La France a participé dans la majorité des projets de défense des Pays Baltes au Collège de Défense Balte, à l’escadrille navale balte (BALTRON) et au bataillon balte (BALTBAT).

En septembre 2001 est entré en vigueur l’amendement de l’arrêté du gouvernement de la République sur « La confirmation de l’ordre de protection et l’octroi d’un permis d’accès aux secrets d’État » selon lequel le bureau de sécurité du Ministère de la Défense de la République d’Estonie est le représentant accrédité de la sécurité d’État est le récepteur de l’information classifiée en provenance des pays étrangers et des organisations internationales. Auparavant, le bureau du directeur de la coordination de la Chancellerie d’État en était en charge.

Voici la liste des accords et traités bilatéraux.

(17 août 2005)

Dernière modification : 24/07/2007

Haut de page