Des cigognes françaises dans le ciel estonien [et] [ru]

Après le sous-groupement tactique interarmes (S/GTIA) Lynx, qui avait été déployé à Tapa au cours du second semestre 2017 dans le cadre de « présence avancée rehaussée » de l’Otan et avant le nouveau déploiement prévu en 2019, un détachement de chasseurs de l’Armée de l’Air française a trouvé un nouveau nid : la base aérienne d’Ämari, en Estonie. Les avions français vont réaliser des missions de police du ciel au profit de la protection des espaces aériens des pays Baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie),
Le détachement français est composé de quatre Mirage 2000-5F du Groupe de Chasse 1/2 « Cigognes », habituellement stationné sur la base aérienne 116 de Luxeuil-Saint Sauveur, dans l’est de la France. Les appareils seront mis en œuvre par un détachement de 100 aviateurs.
La passation officielle du relais entre les deux rotations a eu lieu lors d’une cérémonie militaire le 3 mai dernier, en présence du ministre estonien de la Défense, M. Jüri Luik, l’ambassadrice de France, Mme Claudia Delmas-Scherer, et le général de corps aérien, Jean-Christophe Zimmermann, sur la base aérienne d’Ämari.

JPEG
L'Ambassadrice de France, Mme Claudia Delmas-Scherer, et le général de corps aérien, Jean-Christophe Zimmermann, sur la base aérienne d'Ämari le 3 mai 2018 - JPEG

Dernière modification : 11/05/2018

Haut de page