Débat d’idées : reconversion de zones minières et impacts environnementaux (Tallinn, le 11 décembre 2008)

Séminaire organisé par l’ambassade de France en estonie, le centre culturel français, l’ambassade d’Allemagne en Estonie, le Goethe institut, les municipalités de Jõhvi et Mäe-taguse. Avec la participation d’experts français, allemands et estoniens.

La question d’une possible conciliation – ou au contraire, l’antagonisme – entre crois-sance économique et préservation de l’environnement fait l’objet, depuis plusieurs années, d’un important débat, loin d’être tranché à ce jour. La croissance économi-que est souvent perçue comme dommageable à l’environnement, parfois de manière irréversible, comme le soulignèrent les travaux du Club de Rome en 1972, qui se mon-trait très critique à l’égard du productivisme économique. L’autre camp, cependant, ne manque pas d’avocats, qui mettent en avant un certain nombre d’arguments, ten-dant à montrer que la croissance économique a une influence favorable sur l’environnement : ressources financières plus élevées pour les politiques environne-mentales, évolution des préférences des consommateurs vers des produits moins pol-luants…
La France et l’Allemagne ont été confrontées ces quarante dernières années à des mu-tations industrielles qui n’ont pas été sans conséquence sur des régions entières de leur territoire national. Les régions du Nord-Pas-de-Calais et de la Lorraine, en France, les régions de la Sarre ou de la Rhénanie-Palatinat, en Allemagne, ont subi de plein fouet la crise sidérurgique des annés 80, les obligeant à développer leur écono-mie dans d’autres secteurs d’activité. Selon une estimation du géologue Francis Meil-liez, l’extraction minière aurait conduit au prélèvement de 2,3 miliards de tonnes de charbon sur l’ensemble du bassin minier du Nord-Pas de Calais. Cette destructura-tion du sous-sol est à l’origine d’affaiblissements, d’effrondrement et de remontées des eaux. Quel impact sur l’environnement ces mutations ont-elles eu ? Quels ont été les éléments positifs et négatifs de ces changements industriels structurels ? Dans quelle mesure les problèmes de pollution et d’alteration des ressources naturelles ont eu, à leur tour, une influence sur les conditions de re-dynamisation économiques des territoires en reconversion ? Quels sont les processus de requalification territoriale qui peuvent être mis en œuvre ?
L’Estonie est également confrontée à des problèmes similaires, notamment dans l’Est du pays, où une vaste partie du comté d’Ida-Virumaa doit faire face à la requalifica-tion de la majeure partie de son ancien territoire minier. Ce comté bénéficie, pour mener à bien son action, de co-financement européen dans le cadre du programme PHARE, et d’un partenariat franco-estonien. Quelles sont ces perspectives de requali-fication ?
A partir de ces exemples concrets, l’objectif de ce séminaire est de faire un état des lieux des politques d’aménagement du territoire en France, en Allemagne et en Esto-nie dans des zones marquées par le déclin économique, de confronter les expériences en la matière, et de mettre en valeur quelques exemples significatifs de reconversion qui ont axé leur action sur la protection de l’environnement (par exemple, la re-conversion de certaines zones minières lorraines en nouveaux territoires de l’art, comme les sites de Meisenthal, en Lorraine, ou celui de Völklingen, en Allemagne).

Word - 36.5 ko
Le programme du séminaire et les résumés des interventions
(Word - 36.5 ko)

Résultats attendus :
- comparer les expériences de chaque pays
- mettre en valeur les expériences réussies, notamment celles qui se sont fondées sur une coopération bilatérale.
- forunir aux industrels sensibilisés sur ces questions des perspectives de débouchés locaux, le cas échéant.

Dernière modification : 05/12/2008

Haut de page