Communiqué de la Présidence de la République concernant le choix du site de Cadarache (Bouches du Rhône), pour acceuillir ITER (28 juin 2005)

L’Union européenne, la Russie, la Chine, les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud viennent d’effectuer, à l’unanimité, le choix de Cadarache pour accueillir ITER.

Cet accord ouvre la voie à la réalisation, en France, de cet équipement essentiel pour la recherche sur les énergies qui n’émettent pas de gaz à effet de serre.

Le président de la République, qui a engagé la France pendant plus de deux ans dans cette négociation, se félicite de la conclusion de cet accord qui prend pleinement en compte les intérêts de l’ensemble des partenaires du projet. C’est un grand succès pour la France, pour l’Europe et pour l’ensemble des partenaires d’ITER.

Le chef de l’Etat remercie la Commission européenne et l’ensemble des pays de l’Union européenne pour leur soutien sans faille dans la négociation. Cette unité et cette solidarité ont été l’une des clefs du succès. Il tient aussi à remercier la Russie et la Chine qui, dès l’origine, ont soutenu la candidature de Cadarache.

Le président de la République a également adressé un message de remerciements au Premier ministre du Japon, M. Junichiro Koizumi, pour l’esprit de dialogue et de confiance mutuelle qui a prévalu tout au long des discussions et a ainsi permis d’atteindre un consensus international pour le choix du site d’accueil d’ITER.

La communauté internationale va maintenant pouvoir relever un défi scientifique et technologique sans précédent, qui ouvre de grands espoirs pour fournir à l’humanité une énergie sans impact sur le climat et quasiment inépuisable.

Le président de la République se rendra sur le site prévu pour ITER à Cadarache le jeudi 30 juin./.

Paris, 28 juin 2005

(Source : site Internet de la présidence de la République)

Dernière modification : 09/07/2007

Haut de page