Cérémonie de commémoration de la fin de la seconde guerre mondiale à l’ambassade [et]

Le 8 mai, l’ambassade de France en Estonie a célébré le 76e anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale. Cette journée, marquée par le souvenir et la réconciliation, s’est inscrite dans la commémoration des vies perdues lors du conflit.

Symbole de réconciliation, M. Martin Langer, Premier Conseiller de l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne a assisté à l’événement. L’Estonie était évidemment au rendez-vous : les fonctionnaires issus des ministères estoniens des Affaires étrangères et de la Défense se sont joints aux forces de défense estonienne. Rendant hommage aux morts de la Seconde Guerre mondiale, les soldats français du groupement tactique allié à Tapa ont aussi participé à la cérémonie avec un véhicule blindé.

L’ambassadeur de France en Estonie, M. Eric Lamouroux, a su trouver les mots justes. Dans son discours du 8 mai, il salue les hommes et femmes, « des soldats, des résistants, des personnels de santé, ou tant d’autres citoyens ayant, chacun, contribué à entretenir la flamme de l’espoir et l’esprit de combat ».

Certes, 1945 marque le reconstruction de la démocratie et de du prospérité économique et sociale. Toutefois, comme le souligne l’ambassadeur, les souffrances ne cesseront pas avant des décennies. À ce titre, il a pris le soin de rappeler que « la souffrance ne connaît pas de frontières, et c’est pourquoi nous commémorons ceux qui ont souffert en France, mais aussi en Amérique, en Estonie, en Allemagne et en Union soviétique ».

Le 7 mai 1945, les représentants des forces alliées et des forces armées allemandes signent l’acte de capitulation du Troisième Reich à Reims, en France. Cet événement prononce la fin des hostilités en Europe dès le 8 mai. Parmi les millions de victimes disparues lors de la Seconde Guerre mondiale, la France déplore plus de 550 000 morts.

JPEG
JPEG
JPEG
JPEG

Dernière modification : 10/05/2021

Haut de page